Mon point de vue sur instagram, partenariats etc

Mon point de vue sur instagram, partenariats etc

Les bonbons « Fini », les shakers Natural Mojo et autres « coco trucs »… Qui d’autre ici en a sa claque? J’ai beau commencer à bien connaître les codes d’instagram, j’ai l’impression de voir de la publicité (déguisée ou non) partout. J’en deviens parano: « est-ce qu’elle dit ça parce qu’on l’a forcée ou est-ce que c’est vraiment bien comme produit? ». Il devient assez difficile de décerner le vrai du faux. Il est vrai qu’instagram est une super vitrine lorsque l’on a sa petite « entreprise » (marque, créateur, etc…). Je sais de quoi je parle, car, il faut être honnête, je m’en sers énormément dans le cadre de mon travail. Alors je me dis que c’est le jeu (ma pauvre « Lucette »). Cependant, dans certains cas, cela me dérange un peu (beaucoup), et je trouve même que ça dessert à certains (que ce soit aux marques ou aux influenceurs) ! Prenons l’exemple des candidats de télé-réalité: ils font constamment du placement de produit (les mêmes en général en plus). On sait qu’ils sont payés pour (et pas qu’un peu) ! Mais sont-ils si « incroyables » que ça ces produits? J’en doute (si j’en crois certaines critiques sur le net, je dirai même que non). Trop de placements de produits tuent le placement de produit. Moi, ça me fatigue. Je « unfollow » beaucoup de comptes pour cette unique raison.
Quoi qu’il en soit, ça doit rapporter pour les marques en question ! La preuve, « pigeon pigeon » que je suis, je suis évidement déjà tombée « dans le panneau »… Bref, jusque là, je pense que nous sommes toutes et tous plus ou moins d’accord…

« Et moi dans tout ça? » me direz-vous…
Ma petite « communauté » (de « fan’s 😄 – à prononcer à la Matthieu Delormeau et à prendre au second degré évidement) grandissant ; je reçois de plus en plus de demande d’annonceurs en tout genre.

– Parenthèse –

J’ai du mal à m’identifier sur ce réseau… Marque? Blogueuse? Influenceuse?…
Je poste rarement sur ce blog (par manque de temps et cela en demande pas mal mine de rien!), mais j’en possède un. Certes, je l’ai commencé enceinte, prête à exploser, car je m’ennuyais. Désormais j’ai beaucoup moins le temps de me taper le luxe de m’ennuyer ! 🙈 Cependant, il m’est drôlement utile quand je souhaite vous causer d’un truc, et que je n’ai pas assez de place pour le faire via un post instagram ! 😄
J’ai beau avoir un compte instagram et être pas mal suivie, j’ai du mal à me qualifier d’inflenceuse: déjà je ne fais pas « la course aux abonnés » (bien au contraire, je bloque pas mal de personnes/comptes, dès que ça me paraît un peu louche ou fake… Je rêve d’une communauté de gens « vrais » – et j’y étale ma VRAIE vie perso, donc je surveille! Même si je suis « en public » et que je sais très bien ce que cela implique.).
Petite parenthèse également sur les « faux comptes » qui achètent des abonnés, font du « mass following », etc… Il y a une vidéo très complète, explicative et très bien faite qui dénonce ce principe, que je vous invite à aller voir: cliquez ici. C’est le genre de chose qui m’insupporte aussi au plus haut point et qui pollue vraiment instagram ! (Je me suis moi-même faite avoir en tant que marque une fois, il y a quelques temps: un compte qui avait pas mal d’abonnés et à qui j’ai offert des produits. Comme quoi, il faut vraiment prendre le temps de bien faire partout…). Puisque pour ma part, je n’ai rien à cacher, je vous joins, tout en bas de cet article, mon analyse de compte HypeAuditor (dont parle Guillaume Ruchon dans sa vidéo YouTube).
De plus, pour moi « influenceuse » c’est devenu un métier, qui n’est pas le mien, et ne le sera jamais. Je préfère mettre mon temps et mon énergie dans MA petite entreprise ! 😉 Malgré tout, je dois me rendre à l’évidence: lorsque je post sur l’une de mes trouvailles, nombreuses sont celles qui font de même par la suite. Le piège d’instagram, malgré moi ! Je m’excuse auprès de vos portes-monnaies ! Mais si cela peut vous rassurer, je fais exactement de même ! Car une chose est sûre et certaine: je suis une maman-geek tout ce qu’il y a de plus classique (la ménagère, cette cible parfaite pour les annonceurs!). Nombreux sont mes achats faits de cette même façon… (« Oh il a l’air top ce nouveau jouet qu’elle a acheté à sa fille… Il me le faut ABSOLUMENT pour la mienne »…). Vous connaissez ce refrain.
Etant chef d’entreprise (avec un bébé dont il faut s’occuper à temps plein), mon temps libre extrêmement limité – voir quasi inexistant… Je ne peux donc pas trop me concentrer sur instagram en tant qu’influenceuse ou blogueuse, mais j’en joue beaucoup pour mon travail. Je ne vais pas vous mentir: vous me connaissez/me suivez sur insta, ma petite vie, mes conneries etc… mais vous savez aussi (quasi) tous ce que je fais professionnellement parlant.  Ça m’arrange bien ! Ça fait une sorte de bouche à oreille. J’ai la chance de faire des choses qui sont plus ou moins la cible même de mon instagram (centrés sur la vie de bébé, de maman, de futurs parents…) ! Même si chaque chose est spontanée, vraie (je parle de mes posts); le fait que je sois très présente sur ce réseau me sert aussi beaucoup à titre pro. Il faut bien nourrir sa famille comme on dit ! 😉 J’avoue avoir beaucoup de chance, car j’adore ce réseau social, et non seulement il m’aide à faire connaître mon activité, mes créations (il fait parti du job), mais me permet de partager avec de chouettes personnes (des mamans principalement bien sûr), à titre personnel.

Instagram est donc une poule aux œufs d’or pour les marques. Un super support publicitaire, qui fait vendre.
Les entreprises l’ont bien ancré.

Quels sont les mails que je reçois en général? Alors clairement, il y a de tout: des cadeaux que l’on veut m’offrir, avec obligation de poster sur instagram en général (voir plusieurs posts, + des stories…), parfois avec un texte obligatoire à afficher (chose que, personnellement, je ne supporte pas – peut-être dû à mon côté 🖕 l’autorité, le patronat, les obligations, tout ça tout ça…), des posts « à rémunération », etc etc…
Je n’ai jamais donné suite à des demandes contre rémunération: je me sentirai (et le serai sans doute d’ailleurs) obligée de dire que « tel » produit est « trop cool », même si j’en pense le contraire… (Ce que font beaucoup, j’en suis persuadée). On ne va pas me faire croire que les nanas de télé-réalité mange des bonbons « Fini » toute la journée, vu comment elles sont gaulées ! Et leurs shakers sont juste infectes.
De plus, je perçois ces posts rémunérés comme un travail. On me demande souvent « combien je prends » pour faire un post instagram… C’est bizarre je trouve… Je n’ai aucune idée des tarifs qui se pratiquent dans ces cas-là… Etant curieuse de nature, j’aurai presque l’envie d’accepter un jour juste pour voir comment ça se passe (je mettrai un # « partenariat rémunéré » si cela sera le cas bien sûr, car je tiens à rester transparente). Je suis ravie de voir que, tout de même, nombreuses sont celles qui ont le mérite de l’afficher cette mention désormais. Je trouve ça honnête, et dans ces cas-là, ça ne me fait que plus aimer la personne (à part bien sûr quand il n’y a plus que ça lol, trop c’est trop comme je le disais précédemment).  

Quoi qu’il en soit, pour le moment, pour ma part, les posts rémunérés ne sont pas d’actualité.

En revanche, je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas contre les cadeaux, bien au contraire (qui n’aime pas recevoir de cadeaux, franchement?!)… Mais cela me paraît évident (et juste) qu’il y est un retour pour la marque/le créateur en question…

N’ayant pas autant de temps libre que je le souhaiterai pour tout ça, je donne très souvent une réponse négative aux demandes que je peux recevoir. D’un côté, il y a beaucoup de choses qui ne m’intéresse pas aussi ! Des couches lavables? Je sais très bien que je ne les utiliserai pas, alors à quoi bon? Un produit révolutionnaire? Il y a la même chose sur Wish pour 5x moins cher, je ne vais certainement pas en faire la « promotion » à mes abonnées pour qu’elles se fassent entuber ! Voilà en général les réflexions qui me passent en tête. Cela me fait penser à une boutique en ligne de chaussures pour bébés: au premier coup d’œil, je trouvais les modèles trop mignons, le « créations française » était mis en avant (20€ en moyenne la paire). Puis, en regardant de plus près, j’ai remarqué qu’Amy en possédait beaucoup… Tenez vous bien: elles se trouvaient TOUTES sur le site Wish (entre 2 et 3€ en moyenne), il y avait même carrément les photos produits à l’identique ! Ça m’avait mise hors de moi ! (Je ne me rappelle plus le nom du site, mais je ne l’aurai pas cité dans tous les cas car je ne tiens pas non plus à créer une polémique sur le sujet).
Même scénario avec une boutique en ligne de pyjamas bébés quelques semaines après… Quelle blague ! Je ne prends même pas la peine de répondre dans ces cas là tant je trouve que c’est du foutage de gueule (pardonnez-moi ce langage grossier!). #maistropcesttrop

Autre point, un peu dommage (mais logique d’un côté), lorsque l’on est contacté, on se sent un pion parmi tant d’autres. L’expéditeur se trompe sur le pseudo/prénom du destinataire (l’erreur est humaine évidement), mais j’avoue que c’est toujours un minimum plaisant quand l’on sent qu’il y a un poil de recherches derrière… Je fais bien sûr des exceptions si la marque/le produit/le site en question me plaît.

Prenons l’exemple de Twistshake. Vous avez remarqué que j’ai déjà (et ferai encore) des posts « sponsorisés » pour la marque. Et là, clairement, je suis un minuscule pion parmi tant d’autres. Je pense que ça fonctionne bien pour eux: enceinte j’avais d’ailleurs passé commande avec un de leur code promo communiqué à l’une de leurs égéries… Cependant, le lait épais ne passait pas dans leurs biberons en taille S. Ils sont donc longtemps restés au placard (maintenant je mets parfois de l’eau dedans par exemple). J’ai donc mis un temps fou à répondre pour la 1ère fois à l’un de leurs (nombreux) mails pour collaborer avec eux !
Sachez que leurs mails sont toujours en anglais, c’est donc juste hyper pénible et une galère pour moi tant mon anglais est nul (merci google translate!). Ça m’a permis de tester d’autres produits de leurs gammes, et j’ai clairement été conquise. D’où le fait que j’en fasse de temps en temps la promotion (des fois même sans que l’on ne me le demande, si si, je vous jure!)… Je ne fais pas toutes les campagnes qu’ils proposent, sinon j’y passerai ma vie (en marseillais) tant il y en a ! Mais je ne crache pas de temps en temps sur leurs produits à recevoir gratuitement, produits qui nous servent quotidiennement ! Je me suis souvent dis « bon, j’arrête de bosser avec eux », car ça demande pas mal de temps (rien que pour comprendre et répondre aux mails!), mais je reviens toujours… car ça m’empêche de payer sur leur site (je suis honnête!). Mais il y a un sacré travail derrière mine de rien: il faut que je prenne des photos, parfois (souvent) avec consignes (genre « produit mis en situation avec bébé »), les poster selon un planning (tel jour, telle heure – bon, en vrai, je ne respecte quasiment jamais ces consignes de planning car il m’est impossible de m’y tenir, et, (pour le moment), je n’ai pas eu d’ennuis 😇 (en même temps, je ne vois pas trop ce qu’ils peuvent me faire lol)). A noter tout de même, que le travail est toujours fait, et sérieusement, même si c’est avec un jour de retard ! Car je suis peu être débordée, mais je suis quelqu’un de fiable et sérieuse !
Je ne vais pas plus m’éterniser sur le cas Twistshake, mais je pense que vous avez compris les grandes lignes ! D’ailleurs, vous savez que comme je suis partenaire de la marque, vous avez souvent au moins 20% de remise avec le code « swaggytouch » ! (Non, là j’abuse 😅)….

twistshake

Grâce à instagram, j’ai pu découvrir de jolies marques/sites et collaborer avec eux, je pense principalement (à l’heure actuelle) à Natalys Paris ou Simedio par exemple (avec qui j’ai eu de supers contacts, j’ai été vraiment conquise).
Veuillez vraiment assimiler le fait que je ne collabore qu’avec des professionnels chez qui je suis déjà cliente (où chez qui ça aurait pu être le cas si ce ne l’était pas déjà – souvent parce-que tout simplement ils m’étaient inconnus par exemple).
Puis, il y a aussi ceux qui te promettent de jolies choses mais qui ne t’envoient jamais rien (c’est dommage d’ailleurs, j’en attendais des chouettes trucs!) 😇.

Pour finir, il y a également ceux qui te contacte pour que tu leurs fasse de la pub gratuite, sans rien en échange. Alors non les amis, ça ne fonctionne pas comme cela, on ne peut pas promouvoir un produit ou autre si l’on ne peut pas en juger de sa qualité ou le tester… En tout cas moi je résonne ainsi.
Je tombe souvent de haut, car, à titre personnel pour ma « marque » je n’ai au grand jamais quémandé quoi que ce soit à personne ! Comme je le disais précédemment, je connais les codes d’instagram: faites des concours, offrez des cadeaux, etc… D’autres solutions existent pour vous faire connaître ! (Je ne vais pas donner tous mes tuyaux non plus ^^). Si d’ailleurs, vous êtres créatrice(eur), que vous possédez une marque, que vous vous lancez ou autre, n’hésitez pas à me contacter car même si je refuse beaucoup de choses, je peux mettre en place sur mon compte un concours pour vous aider à vous faire connaître, je ne suis pas un monstre non plus !
A noter tout de même: je possède déjà une liste de créateurs/marques « chouchous », il ne faudra donc pas trop empiéter sur leurs plates-bandes ou que ce soit trop similaire (ou du style de ce que je réalise moi même sur ma boutique, ça c’est évident et rédhibitoire!).

Bref, dans cet article j’ai tenu à être le plus transparente possible, à vous faire comprendre que la (très) grande majorité de mes posts sont des choses que j’achète et partage avec vous (autrement je le précise – si vous faites bien attention, je précise TOUJOURS quand il s’agit de cadeaux reçus – et il faut aussi savoir que je suis également cliente des sites avec lesquels je collabore, donc parfois j’achète de ma poche et vous en parle, vous pouvez peut-être prendre ça pour un post sponsorisé alors que ce n’est pas le cas – comme pour tout, il faut bien lire 😉 !), et que pour le reste rien n’est fait au hasard et que je suis toujours honnête (mes placards sont assez pleins pour que j’accepte tout et n’importe quoi). Et que, même si instagram et ses posts sponsorisés m’agacent souvent chez les autres, je ne peux m’y résigner…

 

Mon analyse HypeAuditor (datant du 2 juillet dernier):

 

Il n'y a aucun avis pour le moment, laissez le votre.
Commenter

Commenter