Nostalgie

Nostalgie

Salut à toi, derrière ton écran, qui me lis… Accroche-toi : roman en vue (me connaissant) ! ^^ (Heureusement qu’à la base j’avais dit ne pas vouloir parler « perso » ici !  🙈)…
Je prends le temps de venir te parler ici, sur mon blog… Ça fait un bail que je voulais mettre par écrit cet article, que j’avais dans la tête depuis un petit moment déjà, mais tu sais comment que c’est : la vie, bébé, le travail, le mari, le chien, la maison, la lessive, la bouffe… Si tu ne le sais pas encore, tu le comprendras très vite (cf – pour bébé – si tu es enceinte !)….
Je vais rédiger cet article assez rapidement, par manque de temps (vous savez ce que c’est : bébé, travail, maison…. 😄)… J’espère donc que tu ne m’en voudras pas pour les éventuelles fautes d’orthographes et autres erreurs de syntaxe ! ^^

Bref, voilà je t’explique :

Amy, qui a mit un long moment ses vêtements taille « naissance » est passée au 6 mois (qui parfois même, est déjà devenu trop juste)… 😱

Récemment, je me suis surprise, seule avec mes pensées, en attendant de plonger dans les bras de Morphée, à être un poil triste… En réalité, triste n’est pas le bon terme… Je dirai plutôt nostalgique. Et même que ça m’arrive encore parfois pour être franche.

Je me refais le film de l’accouchement; de ma première nuit à la maternité, seule avec ma fille; de notre retour à la maison à 3; de la découverte d’Amy pour sa chambre, laquelle j’avais mis des mois à tout choisir et préparer méthodiquement et avec amour; de ces (déjà) grands yeux admiratifs de ce nouvel environnement; de ces premiers jours passés ensemble à apprendre à se connaître et à s’apprivoiser… Ces moments « trop cute » où bébé s’endormait sur moi…. Ce bébé si petit, si fragile, que « j’avais peur de casser », que je tenais telle la plus rare des pierres précieuses de ce monde… Bref, des moments qui datent d’il y a moins de 5 mois et qui pourtant me paraissent une éternité. Vous imaginez donc à quel point la grossesse me parait encore plus lointaine !… Tant mieux, car, vous l’aurez compris, cette période là n’est pas la plus folichonne de ma vie, je ne l’ai jamais regrettée… Ressembler à une baleine, faire des prises de sang tous les mois, ne plus manger de sushis, boire d’alcool, les nausées, les sautes d’humeur, les insomnies, et j’en passe…. Certes, il y avait ce lien magique entre moi et ma fille. Je sentais ses « petits » coups… Un lien inexplicable mais pourtant qui m’étais étranger, je pense que je ne réalisais pas vraiment ce qu’il se passait… N’ayant pas d’autre enfant, j’ai vécu cette première grossesse un peu à l’aveugle. Je pense que le ressenti est totalement différent pour une seconde grossesse – ce que je ne connaîtrais jamais car je ne me suis jamais imaginée avec plus d’un seul et unique enfant – on a beau dire « on ne dit jamais jamais« , je viens de le dire 4 fois dans une seule et même phrase…. Il faut se faire une raison : JAMAIS. Probablement d’où cette nostalgie. Je ne connaîtrai plus ces moments magiques cités précédemment… J’ai essayé d’en profiter un maximum et ils sont gravés en moi. Mais voir Amy évoluer de jour en jour me met au quotidien « une grosse claque dans la gueule »… A comprendre « Punaise (en étant polie), je vieillis ».
Ma vie « d’avant », de couple avec un chien et un chat, me parait si loin déjà… Alors, mes premières boites de nuit à 17/18 ans, pour moi c’est carrément une autre vie, même une autre moi !… 😐

Et oui, le temps passe. Ma fille me le rappelle chaque jour à chacun de ses « exploits » : ses gazouillis, ses rires, sa souplesse (se mettre un doigt de pied dans la bouche n’est pas donné à tout le monde)… Demain elle me dira « Maman, je vais me marier…. », je n’aurai pas vu le temps passer ! 😱 J’exagère bien sûr ! Mais avec ces pensées, je ne peux qu’essayer d’en profiter un maximum et d’en savourer chaque instant…. Puis, je prends conscience des choses réellement….

Nostalgique de quoi?!!!…. De l’épisiotomie? Ne pas pouvoir s’asseoir comme l’on veut, c’est vrai que c’était chouette…. 🤨 La première nuit seule avec ma fille?!!! Si je me rappelle bien j’avais appelé la SF à 3h du matin pour qu’elle l’amène loin de moi afin que je puisse dormir ne serait-ce que 3 heures d’affilées !… 😓 Les premiers jours à 3 à s’apprivoiser? … On se battait avec mon mari pour ne pas changer la couche lorsqu’il y avait la grosse commission (maintenant c’est bon, je n’ai plus peur 😄 – Quoi que…. on en reparlera car avec la diversification, ça devient une nouvelle affaire…), je dormais par intermittence (quand j’arrivais à dormir), mon esprit me semblait hors de mon corps tant j’étais épuisée; les hormones + la fatigue me faisaient pleurer sans raison, n’importe où n’importe quand… 🤔 Je piquais du nez en donnant le biberon à 4h du matin. Amy faisait ses siestes sur moi, c’est vrai que c’était mignon… Mignon 5 minutes : j’étais coincée, je ne pouvais même pas m’endormir également, si je bougeais d’un poil elle se réveillait… et le pompon : elle était calée dans ses bons gros bourrelets post-grossesse (toujours présents aujourd’hui, mais largement moins proéminents !)….

Bref, je comprends enfin pourquoi les femmes font d’autres enfants… : la mémoire est sélective… On oublie vite certaines choses ! Mais moi, on ne me dupera pas ! Je tâcherai de ne jamais oublier ! 😄😄😄 Je blague bien sûr (ou pas).

Tout ça pourquoi? Tout ça pour dire que oui, le temps passe (ça fait flipper). Mais les temps sont beaux, et le meilleur est à venir. Où même sans dire « le meilleur » : de jolis moments, forts, « cute », émotifs… Que je (l’on) va (essayer de) savourer pleinement, sans regretter le passé ! Qui, quand on y réfléchit bien, n’es pas forcément meilleur que le jour présent ! Bon après, ne pas vous mentir non plus : ce n’est pas le monde des bisounours, il y a des jours où, ma fille que j’aime, j’ai envie de la jeter dans le mur !… 🙈

Sur ces belles paroles, je vais profiter de mon petit monstre,
je vous embrasse ! 👄

Cf photo ci-dessus : Amy avec l’un de ses pyjama actuel taille 6 mois, contre le pyjama qu’elle avait à sa naissance, et qui était trop grand pour elle !!!…

Il n'y a aucun avis pour le moment, laissez le votre.
Commenter

Commenter